RECITAL DE PIANO
Concert du vendredi 21 septembre 2018, 20h30 à l'église Notre Dame

Varduhi YERITSYAN

Varduhi YERITSYAN

Née un jour de fête du travail en Arménie et vivant en France depuis l'âge de vingt ans, Varduhi Yeritsyan occupe une position singulière dans le paysage pianistique actuel. Par sa double culture héritée de grands maîtres comme Brigitte Engerer, Vladimir Krainev, Mstislav Rostropovitch, Denis Pascal ou Claire Désert, elle est à la fois une spécialiste du répertoire russe et une interprète régulière de la musique française. Après un cursus complet à l'École Spécialisée de Musique de Tchaïkovski pour enfants surdoués à Erevan, elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où elle obtient les plus hautes récompenses en piano et en musique de chambre. Elle participe au cycle de perfectionnement dans ces deux disciplines, respectivement auprès de Brigitte Engerer qui a été son véritable mentor depuis son arrivée en France, et de Marc Coppey.

En 2007, elle remporte le concours Avant-Scènes du Conservatoire de Paris. Elle est aussi lauréate des fondations Natixis – Banque Populaire, Tarrazi, Nadia et Lili Boulanger, Meyer et l'Or du Rhin, et a été « révélation classique » de l'ADAMI en 2007. Depuis la fin de ses études, marquée par son interprétation du Concerto d'Aram Khatchaturian à la Cité de la Musique, elle a été l'invitée de nombreux festivals (Folle Journée de Nantes, festival de la Roque d'Anthéron, Piano aux Jacobins de Toulouse, festival Berlioz de La Côte Saint-André, Pianofolies du Touquet, Piano en Valois, festival de Saint Lizier, Piano(s) à Lille. Les solistes aux Serres d'Auteuil, festival international de violoncelle de Beauvais, festival de Sully-Sur-Loire, festival Messiaen de la Meije) et a joué sur de nombreuses scènes françaises et internationales comme l'auditorium du Louvre, la Cité de la Musique et la salle Pleyel à Paris, l'Arsenal de Metz, la Halle aux Grains de Toulouse, ou la Casa da Musica de Porto, le Concertgebouw d'Amsterdam, le théâtre de La Haye, la Philharmonie Tchèque de Prague, l'académie Sibelius de Helsinki, le théâtre Estonia de Tallin, …

Reconnue pour ses interprétations d'Alexandre Scriabine dont elle joue régulièrement l'intégrale des Sonates pour piano, elle est aussi une chambriste passionnée et a partagé la scène avec Brigitte Engerer, les quatuors Danel, Psophos, Zemlinsky, Ardeo, les violonistes Renaud Capuçon, Fanny Clamagirand, Liana Gourdjia, Hae Sun Kang, Geneviève Laurenceau et Jean-Marc Phillips-Varjabédian, le violoncelliste Marc Coppey, le bassoniste Pascal Gallois, les pianistes François-Frédéric Guy et Vardan Mamikonian, les jazzmans Mederic Colignon, Tigran Hamasyan, Paul Lay ou le joueur de doudouk Araik Bartikian. Elle affectionne aussi particulièrement le rôle de soliste et, ces dernières années, elle a joué sous la direction de chefs tels Alain Altinoglu, Alexander Anissimov, Fabien Gabel, Claire Gibault, Christoph Koenig, Bruno Mantovani, Tugan Sokhiev ou Zahia Ziouani à la tête des orchestres de Bretagne, d'Île-de-France, de la BBC de Londres, de la Casa da Musica de Porto, Philharmonique de Shangai, Philharmonique de Strasbourg et du Capitole de Toulouse, …

Elle est lauréate de la prestigieuse fondation Jean-Luc Lagardère en 2010, qui a soutenu l'enregistrement d'un disque consacré à Serge Prokofiev paru en 2012. Elle a participé à de nombreuses émissions de radio sur France Musique, notamment avec Gaëlle le Gallic « Dans la cour des grands », Arièle Butaux « un mardi idéal » ou Jean-Pierre Derrien pour « le matin des musiciens ». Pour la saison 2016-2017, ses enregistrements de l'intégrale des Sonates d'Alexandre Scriabine, ainsi qu'un disque consacré à la musique arménienne, effectués au Théâtre Impérial de Compiègne pour le label Paraty I Distribution Harmonia Mundi, sont unanimement salués par la critique internationale.

Varduhi Yeritsyan enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CSNSMDP).

Jérémie MOREAU

Jérémie MOREAU - piano

Né en 1999, il commence le piano à 7 ans avec Françoise Ragon. Il fait également 7 ans de danse classique mais renonce finalement à cette discipline pour se consacrer à la musique. Parallèlement, il entre au CRR de Paris dans la classe d'Anne-Lise Gastaldi qui lui fait, entre autre, découvrir le répertoire contemporain pour piano à travers des compositeurs comme Guy Sacre ou Yves Dufourt. Il obtient son prix de piano en juin 2014 et intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) en septembre 2015 dans la classe de Denis Pascal et Varduhi Yeritsyan. Il est régulièrement conseillé et guidé par Bruno Rigutto, suit des masterclasses avec Jean-François Heisser (Académie de Villecroze), ainsi qu'avec Yves Henry (festival Chopin à Nohant).

En 2007, il remporte un premier prix à l'unanimité au concours UFAM et sera plusieurs fois lauréat du concours Vatelot. Il obtient en 2011 et 2012 un premier Prix du Concours Flame. En 2010 et 2013, il joue pour Les Concerts d'Ester ; en 2011 au Théâtre de Douai dans le cadre du XIème festival franco-polonais. Invité régulier du festival Classique au Port de La Rochelle, il s'y produit en récital en 2014, 2015 et 2016. En mars 2017, il est invité aux Lisztomanias de Châteauroux.

Vient de paraître un double CD chez Soupirs Editions Archives du festival de Nohant dans lequel Jérémie joue les Scènes d'Enfants de R. Schumann, qui a reçu le Choc Classica.