MUSIQUE DE CHAMBRE
Concert du vendredi 28 septembre 2018, 20h30 à l'église Notre Dame

Laurent KORCIA

Laurent KORCIA, violon

« Son jeu est d'une liberté, d'une présence, d'une imagination que l'on ne connaît qu'à de rares violonistes d'aujourd'hui … et du passé. Korcia a tout : le grand style, la technique, la présence, les idées, le charme. » (Le Monde).
« Ses disques consacrés à Ysaÿe et à Bartok nous l'ont bien fait comprendre : Laurent Korcia est un violoniste hors du commun. L'un de ceux dont le feu sacré et l'instinct vous saisissent dès les premières mesures. Tels ces virtuoses du début du siècle, les Elman, Heifetz, Ysaÿe ou Kubelik dont le style, la sonorité, et le vibrato étaient une véritable signature, Korcia est de ceux que l'on identifie à coup sûr. En cela, il se démarque de tous ses contemporains. » (Diapason).

Parrainé dès son plus jeune âge par Pierre Barbizet et formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris par Michèle Auclair, elle-même disciple de Jacques Thibaud et George Enesco, Laurent Korcia est l'un des violonistes les plus reconnus de sa génération.
Soliste de l'année aux Victoires de la Musique, Chevalier des Arts et Lettres, il reçoit le prix Georges Enesco de la SACEM ainsi que le Grand Prix de l'Académie du disque Charles Cros.
Laurent Korcia est invité à jouer en soliste sous la direction des plus grand chefs - Yuri Ahronovitch, Semyon Bychkov, Jean-Claude Casadesus, Stéphane Denève, Charles Dutoit, Daniele Gatti, Valéry Gergiev, Emmanuel Krivine, Louis Langrée, Kurt Masur, John Nelson, Kazushi Ono, Sakari Oramo, Michel Plasson, Manuel Rosenthal, Yutaka Sado, Tugan Sokhiev, Vladimir Spivakov, Yan-Pascal Tortelier, Heinz Wallberg, Walter Weller… Il est l'un des rares violonistes à donner des récitals de violon seul aux programmes allant de Bach aux compositeurs d'aujourd'hui, ainsi que l'intégrale des Sonates d'Ysaÿe auxquelles il consacre son premier disque. Il est invité dans de nombreux festivals : Verbier, Hong Kong, Roma Europa, Saint-Petersbourg, Perth, Wellington…
Depuis son enregistrement des Sonates d'Ysaye jusqu'à Bartok, Korcia (Concerto n°2 avec le CBSO et Sakari Oramo, Sonate pour violon seul, Contrastes, sonate n°1), reconnus comme des enregistrements de référence, Laurent Korcia propose, par ailleurs, des disques qui rencontrent un large public (Danses, Doubles Jeux avec Michel Portal, Jean-Efflam Bavouzet, Tatjana Vassilieva, Michael Wendeberg… ainsi que le Stabat Mater de Bruno Coulais avec Guillaume Depardieu). Il enregistre également les concertos de Korngold, Tchaikovsky, Paganini (Gramophone editor's choice, BBC magazine concerto choice, Diapason d'or du mois) et son prochain album paru en 2017 est consacré à Brahms (Opus 77/78) avec Zoltan Kocsis au piano et à la direction de l'Orchestre National Hongrois.
Laurent Korcia joue actuellement sur le Zahn, Stradivarius de 1719 qui lui est prêté par le groupe LVMH - Louis Vuitton-Moët-Hennessy.

Armine VARVARIAN

Armine VARVARIAN, piano

« Eblouissante de technique dans la sonate Waldstein de Beethoven, qui exige une endurance et le sens du lyrisme de la part de l'interprète. Armine Gasparian déclencha les bravos d'une assistance vraiment conquise. » « L'écriture si personnelle d'Olivier Messiaen tranchant avec les deux premiers numéros du programme a certes mis mieux encore en lumière les dons d'adaptation à tous les styles d'une pianiste qui peut passer sans effort de l'Alborada del Graciozo de Maurice Ravel, à la démoniaque et harassante Méphisto-Valse de Liszt. Ce fut vraiment un exploit » « D'une fluidité de toucher exemplaire. »
Armine Varvarian commence ses études de piano à l'âge de 7 ans à l'école Centrale de Musique de la ville d'Erevan (Arménie) avec Zemfira Barseghian, professeur issue de l'école d'Igoumnov. A l'âge de 16 ans, elle entre au Conservatoire Supérieur de Musique dans la classe du même professeur de piano et suit les classes de musique de chambre, d'harmonie et d'accompagnement.
Arrivée en France en 1974, elle entre alors au CNR de Marseille (Conservatoire National de Région) où elle obtient aussitôt la Médaille d'Or dans la classe de Pierre Barbizet. La même année, elle entre au CNSM de Paris (Conservatoire National Supérieur de Musique) dans la classe de Dominique Merlet et ressort avec plusieurs premiers prix et diplômes.
Elle est notamment lauréate du Diplôme de Mérite au Concours International Palma d'Oro à Final Ligure (Italie) et finaliste au Concours Vercelli (Italie).
Elle bénéficie des conseils de Pierre Barbizet, Jeannine Vieuxtemps, Dominique Merlet, Aquiles Delle Vigne, Eléna Varvarova, Michael Rudy pour le piano ; Geneviève Joy pour la musique de chambre ; Jacqueline Robin pour le déchiffrage ; Alain Margoni ; Jacques Castérède pour l'analyse musicale.
Elle termine son parcours étudiant musical en obtenant le CA (Certificat d'Aptitude) de piano, et devient alors professeur titulaire au Conservatoire de la Ville de Paris (XVème arrondissement). En 2008, elle fonde, avec la participation de Geneviève Ibanez, le Week-End Contemporain du piano à Paris.
Elle est, en parallèle, invitée à enseigner dans les Académies d'Eté : Musiques en Tête à Flaine, Académie Internationale de Musique et de Danse de Lozère à Mende. Elle est régulièrement invitée à participer au jury de différents concours nationaux et internationaux.
Ses activités de pianiste se développent également à travers les nombreux festivals et concerts où elle se produit en tant qu'artiste soliste mais également en musique de chambre avec des artistes de renommée parmi lesquels : Laurent Korcia, Dominique de Williencourt, Brigitte Fossey, Quatuor Elysée, François Salque, Amanda Favier, Vadim Tchijik, Hae Sun Kang, Béata Halska, Sergeï Kalinine.
Ces rencontres musicales ont eu lieu à la fois en France mais également en Europe :
• A Paris : Salle Cortot, Théâtre Sylvia Montfort, Institut des Jeunes Aveugles, Cité des Arts, mais aussi sur France Musique (émission « En Blanc et Noir »),
• En France : Festival de l'Orangerie de Sceaux, Festival du Vexin, Festival International de Musique d'Hyères, Festival Automne à Taverny, Nancyphonies ,Musicales à la Baule, Château de Champs–sur-Marne, Marseille, Lyon, Flaine, Salon la Tour, Royan, Montpellier, Bourges, en Normandie (Chaise-Dieu du-Theil, Verneuil-sur-Avre, Tillières, St Christophe)
• En Europe : St Père des Rhodes et Girone (Espagne), Bruxelles (Belgique), Capri Musica de Camera (Italie)

Enfin, elle fonde en 2008 le Festival International de Musique Classique « L'Eure Poétique et Musicale » dont elle est la Présidente. Ce festival a lieu en Normandie et est un réel succès. Il rassemble à la fois un grand nombre d'artistes de renommée internationale et participe également à la promotion du patrimoine culturel et historique de la Région.
Elle est également la Présidente du Festival « Automne Musical de Taverny ».